Retour à l'accueil

Administrer un serveur

Le menu Administration regroupe toutes les fonctions permettant d’administrer vos serveurs, une fois qu’ils ont été créés.

 

Menu administration

 
Administration > Serveurs

En cliquant sur Serveurs dans le menu Administration (ou simplement sur Administration), vous ouvrez une page récapitulant toutes les informations concernant vos serveurs existants (propriétés, état, IP, disque, etc.).

Administration serveur

 

Vue d’ensemble

Le volet à gauche de la page présente la liste de vos serveurs, répartis dans plusieurs  catégories, selon leur état, avec le nombre correspondant. Un code couleur rappelle visuellement les quatre états possibles :

  • vert : serveurs allumés.
  • gris clair : serveurs en attente (inutilisables en raison d’une opération en cours).
  • gris foncé : serveurs éteints.
  • rouge : serveurs indisponibles (suite à un problème technique).

 

Note :
Le champ Rechercher, situé au-dessus du volet, permet d’effectuer une recherche rapide portant sur le nom du serveur et ce, quelle que soit la catégorie à laquelle il est rattaché. Il fonctionne comme un filtre : il suffit de taper quelques caractères (lettres ou chiffres) pour que la liste des serveurs correspondants s’affiche en temps réel. Pour afficher à nouveau tous les serveurs, effacez simplement les caractères tapés dans le champ de saisie.

 

Serveurs statut

 

Cliquez sur une catégorie pour voir la liste des serveurs qu’elle contient, puis sur un serveur pour le sélectionner (le premier serveur de la première liste est sélectionné par défaut). Son nom s’affiche alors dans le bandeau de la zone centrale avec toutes les informations le concernant réparties dans les différentes zones de la page.

 

Note :
La plupart des informations sont uniquement destinées à la consultation. Dans certains cas, une infobulle s’affiche quand vous survolez un élément avec le curseur pour vous donner des détails. Et le curseur se transforme en main pour vous signaler qu’un élément est actif : il suffit dès lors de cliquer dessus ouvrir une nouvelle page spécialisée.

 

La zone Propriétés indique le nom du serveur. Par défaut, ce nom correspond à la référence du serveur, mais vous pouvez le personnaliser. Pour cela, cliquez dessus (une icône de crayon apparaît quand vous survolez le nom avec le curseur), tapez le nom de votre choix puis cliquez sur l’encoche verte pour valider. Cette modification prend effet immédiatement et n’a aucun effet sur le serveur lui-même (nom d’hôte et DNS).
La couleur du pictogramme rond placé devant le nom indique l’état du serveur selon le code présenté plus haut.

 

Propriete serveur
 

 

Le bloc Configuration rappelle le modèle et le gabarit du serveur.
Le bouton Accès permet d’afficher les informations liées à la connexion au serveur. Quand vous cliquez dessus, une fenêtre d’information s’affiche vous indiquant les modalités de connexion (adresse IP autorisée, mode à utiliser sous Windows et Linux). Cliquez sur OK pour la fermer.

 

Acces serveur

 


La zone Réseau est consacrée aux trois types d’adresses IP associées au serveur.
IP Privée correspond à l’adresse IP privée du serveur, fixe et non modifiable. Si elle n’est pas encore attribuée, un message indique Non attribuée.
Ip Publique correspond à l’adresse IP à laquelle le serveur est accessible depuis Internet sur les ports autorisés (par défaut, HTTP, HTTPS, RDP et SSH). Elle n’est valable que pour un environnement public. Quand le serveur ne dispose pas encore d’une adresse IP, un lien Attribuer une IP s’affiche, pour accéder à la section Pack IP du menu Administration. Cette section permet également de modifier ou de supprimer une IP. Vous pouvez aussi y accéder en cliquant sur le lien situé dans l’info-bulle, affichée lorsque le curseur survole cette zone.
VIP correspond à l’adresse virtuelle affectée au serveur. Quand le serveur ne dispose pas encore de ce type d’adresse, un lien Attribuer une IP s’affiche, pour accéder à la section Pack IP du menu Administration. Cette section permet également de modifier ou de supprimer une IP. Vous pouvez aussi y accéder en cliquant sur le lien situé dans l’infobulle, affichée lorsque le curseur survole cette zone.

 

Reseau


La zone Disques recense les disques associés au serveur sélectionné, en  indiquant la taille totale de l’espace qu’ils occupent, y compris le disque système.
Ces disques sont listés et nommés de façon incrémentale, de Disque dur 1 (disque système) à Disque dur N. S’il n’y a pas eu d’ajout de disque supplémentaire, seul le disque système est affiché.

 

 Disques

 


La zone Dernières actions liste les cinq dernières actions effectuées sur le serveur par ordre chronologique, de la plus ancienne à la plus récente. Si vous cliquez sur cette zone, vous passez directement au Journal des actions du serveur concerné.

 

Dernieres actions


La zone Sauvegardes comporte deux sous-sections liées au stockage. La première, Planification, concerne exclusivement les sauvegardes automatiques, telles qu’elles sont définies dans la partie Sauvegardes du menu Administration.  Elle indique la date et l’heure de la dernière opération effectuée et celles de la prochaine. La seconde sous-section, Historique, indique simplement le nombre total de sauvegardes effectuées ainsi que l’espace de stockage qu’elles occupent. Vous pouvez cliquer sur ces informations pour aller directement à la page Sauvegardes du menu Administration. Quand aucune sauvegarde n’a été planifiée, ces données sont remplacées par un lien Planifier permettant d’accéder à cette page.
 

Sauvegardes

 

Administrer un serveur

Sans la zone Administrer votre serveur, en bas de la page, se trouvent plusieurs gros boutons permettant d’allumer, d’éteindre, de redémarrer et de configurer le serveur sélectionné.

 

Administration serveur 01

Administration serveur 02

Démarrer et éteindre un serveur

Quand le serveur est éteint (son état naturel après sa création initiale), cliquez sur le bouton de gauche (la double flèche) pour le démarrer.

Quand le serveur est allumé, cliquez sur le bouton de gauche (la flèche circulaire) pour le redémarrer.

Quand le serveur est allumé, cliquez sur le bouton de droite (l’interrupteur) pour l’éteindre. Ce bouton n’apparaît pas quand le serveur est déjà éteint.

 

Configurer un serveur

Quel que soit l’état du serveur, allumé ou éteint, cliquez sur le bouton du milieu (les rouages) pour le configurer. La fenêtre qui s’ouvre alors présente la liste des actions possibles. Cliquez sur la fonction souhaitée pour la paramétrer ou sur le bouton Annuler pour abandonner. Notez que des infobulles détalant le rôle des différents boutons apparaissent quand le curseur les survolent.

 

Configurer serveur

Note :
Si vous avez choisi l’option Critique lors de la création de votre environnement, vous disposerez en plus d’une option pour changer le type de votre disque, en le faisant passer de Standard à Performant, et gagner ainsi en performances.

 

Changer le gabarit d’un serveur

Cliquez sur le bouton Changer de gabarit pour modifier le gabarit du serveur concerné, en passant, par exemple de Small à Large. Si le serveur est allumé, une fenêtre vous informe que vous devez l’éteindre avant de procéder à l’opération. Cliquez sur OK pour la fermer puis sur le bouton Eteindre pour l’éteindre. Quand le serveur est éteint, une fenêtre s’affiche avec un curseur sur une réglette graduée : faites-le glisser vers la droite ou la gauche pour faire sélectionner un nouveau gabarit, puis cliquez sur Valider pour confirmer votre choix ou sur Annuler pour abandonner.

 

Changement gabarit

 

Si vous avez validé, une fenêtre s’affiche, vous demandant de confirmer le gabarit choisi. Cliquez sur Oui pour valider ou sur Non pour annuler. Une fenêtre vous informe que le serveur passe quelques instants en attente, le temps que le changement s’effectue.

 

Validation choix 

 


Ajouter un disque à un serveur

Pour ajouter un disque au serveur sélectionné, cliquez sur Ajouter un disque. Si le serveur est allumé, une fenêtre vous informe que vous devez l’éteindre avant de procéder à l’opération. Cliquez sur OK pour la fermer puis sur le bouton Eteindre pour l’éteindre. Quand le serveur est éteint, une fenêtre s’affiche avec un curseur sur une réglette graduée : faites-le glisser pour choisir la taille du disque, puis cliquez sur Valider pour confirmer votre choix ou sur Annuler pour abandonner.

 

Ajout de disque

 

Si vous avez validé, une fenêtre s’affiche, vous demandant de confirmer la capacité choisie. Cliquez sur Oui pour valider ou sur Non pour annuler. Une fenêtre vous informe que le serveur passe quelques instants en attente, le temps que le disque soit créé.

 

Validation ajout disque

 

Note :
Chaque serveur peut comporter jusqu’à trois  disques durs supplémentaires, en plus du disque système. La taille d’un disque dur peut varier entre 8 Go et une limite qui dépend de l’espace de stockage global disponible. Le disque est formaté en NTFS pour un serveur de type Windows et en ext3 pour un serveur de type Linux.

Supprimer un disque

Pour retirer un disque, cliquez sur Supprimer un disque. Là encore, le serveur doit être éteint avant de procéder à l’opération. Dans la fenêtre qui s’affiche, sélectionnez le disque à supprimer dans le menu déroulant, puis cliquez sur Valider pour confirmer votre choix ou sur Annuler pour abandonner. Quand il n’y a qu’un disque, en plus du disque système, il est proposé par défaut et il n’y a pas de liste. Notez que vous ne pouvez pas supprimer le disque 1, qui fait office de disque système.

 

Suppression disque

 

Si vous avez validé, une fenêtre s’affiche, vous demandant de confirmer la suppression. Cliquez sur Oui pour valider ou sur Non pour annuler. Une fenêtre vous informe que le serveur passe quelques instants en attente, le temps que le disque soit supprimé.